• Yvon Audet

Pourquoi il vaut mieux nourrir sa réussite plutôt que ses peurs.

Dans l'hôtel du succès, il n'y a pas de chambres disponibles pour les peurs!


Photo by KEEM IBARRA on Unsplash


Quand nous commençons notre carrière, vers 20 ans, et que nous avons peu d'argent dans nos poches, nous faisons attention à nos dépenses.


Cent dollars, c'est beaucoup d'argent, et nous avons peur de le perdre. Nous n'avons pas dix sous à perdre; pas dix sous à investir.


Le temps a donc passé et nous gagnons plus d'argent.


Nous avons commencé à dépenser plus--des montants plus importants. Nous achetons une voiture, puis une maison et ainsi de suite.


Nous avons moins peur de perdre 100 dollars maintenant. Mais que s'est-il passé durant cette période?


Nos cent dollars sont les mêmes à 40 ans qu'à 20 ans! Alors, qu'est-il arrivé?


La réponse est que nous sommes devenus intrépides au sujet de nos cent dollars par ce que nous nous sommes habitués à en avoir et à les dépenser.


Avec le succès, la même chose se produit.


Lorsque nous commençons quelque chose de nouveau, quelque chose de grand pour notre avenir, nous sommes excités et avons aussi des peurs en même temps.


Le voyage peut être effrayant. Nous ne savons pas vers quoi on avance!


Ainsi, au fil du temps, nous nous habituons de plus en plus à un certain succès. Les peurs ne sont plus dans l'équation.


Permettez-moi de l'expliquer plus clairement.


Quand j'ai démarré ma première entreprise, l'excitation s'est mêlée de doutes et d'un certain nombre de peurs. C'était il y a un peu plus de 25 ans. J'avais 22 ans à l'époque.


Je viens d'une famille de la classe moyenne inférieure. Mon père n’était pas vraiment doué avec l’argent. Nous avons donc toujours eu du mal avec cet aspect.


C'est là que me sont venues mes craintes de perdre quand j'ai commencé; le manque de confiance.


Par chance, je suis un travailleur acharné et mon entreprise a prospéré.


Avec le temps, je me suis habitué à avoir plus d'argent et en ai dépensé plus. Investissements et dépenses plus importantes.


La peur de perdre de l'argent s'estompe avec le temps.


Quand j'avais 22 ans, mes 100 dollars représentaient une somme considérable. Maintenant, je n'ai plus peur de le perdre, mais de perdre 5000 dollars, c'est autre chose. L'argent reste toujours l'argent!


Après 25 ans d'expérience dans les affaires et la vie, j'investis de l'argent sans plus aucunes craintes. Les montants auxquels j'ai affaire ces jours-ci, wow, j'aurais tellement eu peur de le faire des erreurs au départ à 22 ans.


Mon succès a effacé mes peurs. Plus de succès = moins de peurs.


Vous vous habituez au succès, vous y mettez donc toute votre énergie et non plus dans vos peurs.


En faisant cela, vous expérimenterez que le succès attire le succès. Idem pour les peurs, malheureusement!


Quel est le pire des scénarios qui pourrait se produire? Vous pouvez toujours recommencer. C'est tout!


Alors aujourd'hui, je vous invite à y réfléchir. Pensez à votre succès plutôt qu'à vos peurs. Nourrissez votre succès au lieu de votre peur. Prenez conscience de celui que vous nourrissez!

2 vues0 commentaire

©2020 by Groupe Berlys. Proudly created with Wix.com