• Maximus

Vous voulez réussir? Devenez Machiavel!

Mis à jour : mai 8

Voici pourquoi comprendre et suivre les doctrines de Niccolo Machiavelli vous font avancer dans la vie.



Tout dernièrement ma femme m’a introduit au “Prince” de Niccolo Machiavelli. Elle qui, comme un maximum de 1% de la population, possède déjà en elle ces doctrines. C’est intrinsèque. Pas besoin de se forcer pour les apprendre et les appliquer.

Pour ma part, à l’opposé, je dois faire ces efforts. J’en suis à l’aube de mes 50 ans et je viens tout juste d’avoir la plus grande révélation de ma vie ne lisant ces doctrines.

Je vais y revenir un peu plus loin mais, pour le moment, voici un bref résumé de qui était Niccolo Machiavelli.

On sait relativement peu de choses avec certitude sur Machiavelli. Il est né le 3 mai 1469 à Florence et à un jeune âge est devenu un élève d’un célèbre professeur de latin, Paolo da Ronciglione. Entré dans la vue publique, avec sa nomination en 1498 comme deuxième chancelier de la République de Florence, sous le règne des Medici.

Sa retraite par la suite à un coup d’État contre les Medicis en 1513 le força à se retirer dans sa ferme à l’extérieur de Florence. Ce qui lui a donné l’occasion et l’impulsion de se tourner vers des activités littéraires.

Son premier livre fut “Le Prince” en fin 1513–1514. Devenu un des 3 livres les plus célèbres et publiés de l’histoire de l’Italie.

Quelques doctrines les plus inspirantes

Selon moi!


Le lion ne peut pas se protéger des pièges, et le renard ne peut pas se défendre contre les loups. Il faut donc être un renard pour reconnaître les pièges et un lion pour effrayer les loups.

La première méthode pour estimer l’intelligence d’un dirigeant est de regarder les hommes qu’il a autour de lui.

Il est beaucoup plus sûr d’être craint qu’aimé parce que… l’amour est préservé par le lien d’obligation qui, en raison de la bassesse des hommes, est rompu à chaque occasion pour leur avantage; mais la peur vous préserve par une peur du châtiment qui ne manque jamais.

Quiconque désire un succès constant doit changer sa conduite avec le temps.
Sur l’humanité, nous pouvons dire en général qu’ils sont inconstants, hypocrites et avides de gain.

Une grande majorité des chef d’États, haut gradés militaires et chefs d’entreprises, actuels et passés, on mit et mettent en pratique ces enseignements datant de plus de 500 ans.

Alors pourquoi si cela fonctionne pour les grands de ce monde, est-ce que çà ne fonctionnerait pas pour nous?

Machiavelli a écrit beaucoup sur la façon d’obtenir, de diriger et de conserver le pouvoir. À l’époque, ce fut principalement pour César Borgia, qui était à la tête de Florence à ce moment là.

Quand on lit ses écrits, il faut toujours les mettre en contexte. Tenir en compte de l’époque à laquelle ils furent écrits. Ensuite nous pouvons les transposer à la nôtre.

Les écrits de Machiavelli sont d’autant plus d’actualité de nos jours. En fait, ils sont des réflexions inspirées d’observations de la nature humaine. Qui, admettons-le, n’a nullement changé au fil du temps. L’homme est et sera toujours homme.

Donc, je reviens à comment et pourquoi j’ai mis en pratique ces doctrines dans ma vie de tous les jours. Ce que çà m’apporte réellement. Qu’est-ce que çà a changé dans ma vie?

Tout d’abord, il faut que çà devienne une façon de penser en tout temps. La majorité d’entre-nous connaissons ces écrits ou des écrits très similaires à ceux-ci. Les gourous de la motivation nous les enseignent depuis nombre d’années. Alors pourquoi çà n’entre pas dans nos têtes?

Combien de livres ai-je lus? Combien de séminaires de motivation ai-je suivis? Et pourtant… Rien ne m’a réellement frappé.

Avec Machiavelli, c’est autre chose. C’est la base de la psychologie humaine. Le pourquoi et comment agir et réagir avec les autres.

Quand on prend cette doctrine-ci par exemple; “Il est beaucoup plus sûr d’être craint qu’aimé parce que…” J’ai compris l’erreur que, toute ma vie, j’ai faite. Je faisais tout pour être aimé et aimable. Même quand c’était à mon désavantage. Ce qui était la majorité du temps.


Être trop bon c’est accepté, les yeux fermés, de se faire tromper. Et en plus, on finit par ne même plus voir ce qui se passe tellement on est bon pour les autres!

Il n’est pas dit de faire tort à autrui pour être craint, mais lorsqu’on parle, qu’on exprime notre mécontentement, sur-le-champ, lorsqu’on est dérangé, çà change tout. C’est par la suite que les gens nous craignent. Ils apprennent nos limites et nous avons le devoir de leur faire respecter.


Chaque jour, nous devons nous tailler une place, pour notre bénéfice personnel, préserver notre emploi, soutenir notre équipe, protéger notre famille et assurer le bien-être de nos parents vieillissants. Malgré la paix ambiante, le combat intérieur pour assurer notre survie, niveau de vie, aspirations à une vie meilleure, est omniprésent. — Marc-André Morel.


C’est toujours les mêmes idéologies qui sont à la base de tout succès d’une vie épanouie et bien remplie. C’est à nous de les mettre en pratique au quotidien. Il nous faut changer notre conduite, notre façon de penser, de voir les autres. Il faut s’entourer de gens qui nous feront avancer dans la vie et délaisser les sangsues, parasites et autres espèces qui nous tirent vers le bas.

Tous les humains oeuvrent d’une façon ou d’une autre en fonction de ses besoins et avancement personnel. Donc, pourquoi penser que certaines personnes soient si différentes qu’on leur donne le droit de nous faire du tort?



Enfin, tout ceci pour vous inviter à prendre conscience de votre valeur. De vous faire confiance et ne plus avoir peur de déplaire. Soyez VRAI. Soyez honnête envers vous-même et voyez les gens pour ce qu’ils sont réellement, pas pour ce que vous voudriez qu’ils soient!

Un petit truc pour terminer. Quand une personne vient vers vous, peu importe la raison, demandez-vous toujours : Qu’est-ce que cette personne attend de moi? Est-ce dans mon intérêt ou uniquement pour son propre intérêt? Çà fonctionne à tout coup. Vous verrez que votre façon de penser, avec le temps, se modifiera à votre intérêt!

0 vue0 commentaire