• Maximus

Pourquoi faut-il arrêter de toujours donner le bénéfice du doute dans nos relations.

Celui qui trompe trouvera toujours ceux qui se laissent tromper. Nicolas Machiavel


Photo by Aliyah Jamous on Unsplash


Qui ne s’est jamais fait trompé ou abusé par un proche? Qui n’a jamais donné de seconde et énième chance à un ami? Quel en fut le résultat? Déception à 99% du temps à coup sûr.


On se fait tromper à tout coup et on en redemande. On donne et redonne des chances. Çà mène où, à quoi, en bout de ligne? À rien de bon pour nous en tout cas.


Partons du fait qu’on ne change pas l’intrinsèque d’un individu, on comprend que c’est peine perdue d’essayer de changer l’autre. Il faut arrêter de se raconter des histoires!


Les gens ont une telle soif d'attention et de valorisation qu'ils sont prêts à tout pour l'obtenir, même à blesser leurs proches. Consciemment ou inconsciemment!


Il y a cependant, parfois, quelques rares exceptions à la règle. Souvent une question de circonstances inhabituelles et incontrôlables, dans la vie de quelqu'un, peuvent faire en sortes de mériter ce bénéfice du doute.


Par exemple, votre ami vous a fait une promesse à laquelle vous tenez tout particulièrement mais voilà, il se désiste à la toute dernière minute vous laissant dans l'embarras. Quoi penser? Tant que vous n'avez pas le fond de l'histoire, le pourquoi, vous vous devez d'attendre avant d'en tirer une conclusion hâtive.


Pour ma part, à moins que çà ne soit relié à une urgence familiale ou de santé, il est assuré que je n’aurai plus jamais le même niveau de confiance et, si par surcroît, il faut que çà se reproduise une seconde fois, c’est terminer à jamais.


N’oubliez pas que l’abuseur a toujours une bonne raison? Il sait très bien comment obtenir votre bénéfice du doute!


Difficile de ne pas être déçu et désabusé de la nature humaine. Il faut cependant toujours garder en tête que chaque individu à ses propres raisons d’agir. Nous ne sommes pas là pour juger leur comportement. Le but est de se respecter et se faire respecter.



Photo by Priscilla Du Preez on Unsplash


Les hommes hésitent moins à offenser quelqu’un qui veut se faire aimer qu’un autre qui se fait craindre; car le lien d’amour est filé de reconnaissance, une fibre que les hommes n’hésitent pas à rompre, parce qu’ils sont méchants dès que leur intérêt personnel est en jeu, mais le lien de la crainte est filé par la peur du châtiment qui ne les quitte jamais. Nicolas Machiavel

J’ai appris à mes dépends, que plus on est bon et gentil, plus on se fait abuser. Avec l’expérience de la vie, j’ai appris à devenir plus sélectif et plus juste, surtout envers moi-même. Je suis de plus en plus impitoyable envers les gens qui tentent de m’abuser.


Pourquoi se laisser décevoir? Pourquoi accepter? Parce que c’est la famille? Un ami d’enfance? Un collègue de longue date? Malheureusement, humainement parlant, nous sommes et seront toujours, plus apte à être déçu et abusé par quelqu’un de proche de nous. Qui nous connaît bien et sait comment nous amadouer.


Comme je l’ai déjà mentionné dans un autre article; “L’avantage de douter”:


« 1% de doutes = 100% d’échecs ». Écoutez votre voix intérieure. Vous savez très bien de quoi je parle. Elle nous avise chaque fois mais on décide de passer outre. Pourquoi? Par pitié? Par compassion? Non! Simplement parce que nous laissons notre coeur choisir au lieu de notre tête. C’est là l’erreur!


Les gens ne sont pas mauvais à la base — à quelques exceptions près. C’est simplement un choc entre "EGOS". Chaque individu agi en fonction de ses propres besoins et intérêts donc, c’est pratiquement inévitable de décevoir quelqu’un un jour ou l’autre. On y passe tous, déçu ou décepteur.


Là où il faut faire une ligne c’est au niveau de l’abus. Il faut arrêter de donner des secondes chances à chaque fois. Vous remarquerez que c’est pratiquement toujours envers les mêmes individus en plus.


Dans certains cas ce n’est pas une chose aisée à faire. Çà peut être un grand pas à franchir, surtout quand çà touche les proches mais, faites-vous un cadeau pour cette nouvelle année. Tirez un trait et annoncez vos nouvelles couleurs. Débarrassez-vous des abuseurs autours de vous. Arrêtez d’être gentil et soyez vrai envers vous-même! Décidez de vous faire passer en premier!


Lorsque vous ferez ce choix, il n’a pas de retour en arrière possible. Vous verrez votre abuseur possiblement tout tenter pour vous retenir dans ses mailles. Il tentera de jouer avec vos sentiments directement ou en passant par un tiers. Il a plus à perdre que vous.


Rappelez-vous: les meilleurs trompeurs font tout ce qu’ils peuvent pour masquer leurs qualités espiègles. Ils cultivent un air d’honnêteté dans un domaine pour déguiser leur malhonnêteté dans d’autres. L’honnêteté n’est qu’un autre leurre dans leur arsenal d’armes. Robert Greene

Photo by Daniele Levis Pelusi on Unsplash


Donc en conclusion, pour l’année qui vient, je vous invite à faire une bonne introspection par rapport à certaines de vos relations que vous savez néfastes.


Faites le choix de VOUS choisir!


Nous avons assez de défis au quotidien sans accepter de toujours fermer les yeux.

Vous verrez qu’à court terme vous serez gagnant. Montrez à vos abuseurs que vous ne donnez plus le bénéfice du doute aussi aisément.





2 vues0 commentaire