top of page
  • Maximus

Pourquoi se mettre autant de pression pour réussir à changer sa vie?

Dernière mise à jour : 11 août 2021

La pression qu’on se met à prendre et conserver de bonnes habitudes pour soi-disant se rapprocher du succès; N’en faisons-nous pas un peu trop?


Nubelson Fernandes - Unsplash
Je crois plus facile d’acquérir une vertu que de s’abstenir d’un vice : ajouter à ses habitudes est moins pénible que d’y renoncer. Citation de John Petit-Senn ; Les bluettes et boutades (1846)

De par le passé, j’ai, comme beaucoup de gens, tenté les systèmes de travail à paliers multiples. Des entreprises comme Usana, Melaleuca, ACN, etc.


Au départ, pour bien t’attirer, le positivisme et le boost de motivation y est incroyable mais, en général, personne ne te donne la véritable recette pour atteindre le succès dans ces types d’entreprises et si tu ne performer pas, tu finis par être tassé ou tu quittes par toi-même. Plus de motivation.


Dans le quotidien, ç’est également la même chose, c’est bon d’être motivé mais encore faut-il passer à l’action. Il faut que cette motivation mène à des résultats concrets et pour ce faire, il faut planifier et s’organiser en conséquence.


Parfois, je crois qu’on s’en met trop sur les épaules en même temps. Il faut savoir doser. On ne peut pas tout changer de nos habitudes en même temps.


Alors afin de demeurer motivé à long terme, il faut y aller à petites doses. Atteindre des résultats de façon régulière nous permet de conserver cette motivation en augmentant notre confiance en nous, en notre capacité à changer les choses.


Très souvent, le premier pas est de réfléchir afin de bien déterminer ce qui ne fonctionne pas dans notre vie et trouver le pourquoi.


Après avoir bien déterminé ce que nous devons faire, changer, améliorer, il nous faut faire un plan de match échelonné dans le temps.


Par exemple, disons que vous voulez commencer à vous lever plus tôt le matin, à 6h00, afin de prendre du temps pour vous avant le début de la journée avec la famille, le travail, etc.


Il vous faudra donc évaluer ce que vous devrez modifier dans votre vie actuelle afin d’y arriver. Si vous vous couchez tard en soirée et que vous êtes une personne qui a besoin d’un minimum de 8 heures de sommeil consécutives par jour, il vous faudra très certainement pensez à vous coucher plus tôt à la base.


Çà l’air simple quand on y pense mais pour certains, pas toujours facile à appliquer au quotidien. Surtout si vous avez une famille. Il vous faudra accepter et faire accepter que vous ne soyez plus sur le même fuseau horaire que les autres membres de la famille parce que vous avez décidé de changer votre routine.


Nous avons 168 heures par semaine pour nous accomplir dans notre travail, vie familiale et personnelle et, pour continuer à évoluer. Il y a assez de temps pour tout bien réussir si nous planifions bien et sommes disciplinés.


Un vieil adage mentionne que, quand on veut, on peut. Il s’agit uniquement de savoir jusqu’à quel point on veut et passer à l’action.


Quand on écoute les gurus de la motivation, les conférenciers et autres individus qui ont réussi dans leurs vies à atteindre un certain succès, nous avons très souvent l’impression qu’ils sont comme des machines. Ils sont hypers disciplinés, lisent plus de 100 livres par an, s’entrainent, réussissent à avoir un équilibre de vie enviable de tous. Mais, ce que nous voyons n’est qu’une infime partie de leur vie réelle.


Croyez-vous vraiment que ces gens ne se sont jamais saoulés? Qu’ils n’ont jamais eu de lendemain de veille? Qu’ils n’ont pas de chicanes de couples, de problèmes familiaux? De discorde au travail?


Croyez-vous vraiment qu’ils, sans jamais aucune exception, se lèvent tous les jours et accomplissent tout ce dont ils désirent comme prévu sans jamais faillir?


Soyons sérieux là. Ce sont des êtres humains comme vous et moi. Ce qu’on vous montre c’est ce que vous voulez voir. C’est ce qui nous motive, nous nourrit. — Le bon côté des choses. —  Les réussites. Personne n’est intéressé, ni ne sera motivé à voir un conférencier qui qui ne fait pas ce qu’il prêche!


Donc en partant du principe que nous sommes tous humain et que Rome ne s’est pas bâti en un seul jour, nous pouvons arriver à nous construire une vie mieux équilibrée et axée sur nos buts.


Peter Conlan - Unsplash


En conclusion, ce que je vous dis, c’est que très souvent nous nous mettons trop de pression pour tenter de devenir parfait dans notre vie. De trouver l’équilibre parfait selon ce qui nous est enseigné par les autres mais, chacun de nous avons notre propre équilibre à bâtir. Ce n’est pas identique pour chacun.


Il n’y a pas de moule préconçu. Tout est à créer en fonction de notre propre réalité. Eh non, ce n’est pas grave de sauter une séance de yoga un matin parce que vous ne le sentez pas. — Tant que çà ne devient pas une habitude!


Nous avons vraiment tendance à nous mettre beaucoup de pression pour rien. Qui a dit qu’il fallait que ce soit compliqué et ardu?


Il faut à la base être bien dans ce que l’on fait. Aimer les changements que nous voulons faire. En voir les bénéfices à court, moyen et long terme.

6 vues0 commentaire

Comments


bottom of page